FANDOM


La princesse Al Tarouk est une femme fréquentée par Hubert Bonisseur de la Bath.

Biographie dans le film Modifier

En 1955, à Paris, Al Tarouk fait l'amour avec OSS 117 dans une chambre tandis qu'elle se passer pour une journaliste. Elle est finalement démasquée par l'espion qui décide de l'attacher.

Plus tard, au Caire, OSS 117 la retrouve dans une chambre d'hôtel. Al Tarouk veut qu'il lui remette une enveloppe dont elle ignore le contenu. Hubert refuse et elle le laisse aux mains d'un assassin qu'elle a elle-même engagé. Un combat s'engage entre Hubert et l'assassin devant les yeux de la princesse. En fin de compte, l'assassin de la princesse est tué et ils recommencent à faire l'amour.

Beaucoup plus tard, on voit Al Tarouk en présence d'un individu en djellaba qui se trouve être Jack Jefferson, un ancien ami d'Hubert.

À la fin du film, Al Tarouk tire un coup de pistolet dans le dos de Jefferson, lui reprochant d'avoir passé un accord avec les Aigles de Khéops. Jefferson tombe dans l'eau où il meurt. Une femme, Larmina, se jette sur Al Tarouk et les deux femmes commencent à se battre malgré les cris d'OSS 117 qui récupère un revolver avec lequel il va accidentellement tuer Al Tarouk.